précédent suivant

Marco Decorpeliada

Vendredi 12 mars > 20h30
Billetterie

Plein tarif : 13 euros
Tarif réduit : 10 euros
Tarif enfant : 6 euros

Quand Marco Decorpeliada découvre que les docteurs du DSM sont de mèche avec ceux des produits Picard Surgelés il va en être très soulagé. De mèche ? Oui car ils utilisent les mêmes codes : 42.0 Trouble obsessionnel compulsif = 42.0 carottes en bâtonnets cuites vapeur ! Il va alors inscrire ces correspondances sur des mètres de charpentier qu’il appellera schizomètres.
Ce spectacle bouillonnant et critique, porté par les plus éminents spécialistes du sujet, prend le savoir classificatoire de la psychiatrie à son propre piège et met à nu le peu de sérieux de ce savoir, non sans montrer la limite de tout systématisme.
Art brut ou art conceptuel ? Les deux mon capitaine
«  Dans un savant croisement entre Brecht, le situationnisme, l’Oulipo et les Monthy Python, les membres du groupe Marco D. donnent une conférence-performance qui dépote : drôle, intéressante, très travaillée (…) le contraste entre leurs énoncés et leurs énonciations est désopilant (…) A la fin de la conférence des questions viennent du public. Un patient témoigne avec émotion, un psy affirme qu’il verra le DSM d’un autre œil, un autre demande ce qui est vrai et ce qui est inventé. Marco a réussi son pari. »
Yann Diener, in Charlie Hebdo
Conférence-performance créée au Théâtre du Rond-Point à Paris, le 9 novembre 2015.

Avec :
Marcel Bénabou, historien et écrivain
Baptiste Brun, historien de l’art
Jean-Luc Deschamps, modérateur
Dominique de Liège, psychanalyste
Yan Pélissier, psychanalyste
Olivier Vidal, chercheur en sciences de gestion

Extrait...